• Valérie D

L'utilisation de l'ambre gris



Les premières utilisations de l'ambre gris remontent à la Haute Antiquité.

"Les chinois l'utilisaient en pharmacie contre les maladies respiratoires et aussi comme stimulant sexuel, rapporte Elisabeth de Feydeau. Les phéromones de l'ambre gris agissaient comme une cure moderne d'oestrogènes et étaient réputées pour leurs propriétés aphrodisiaques. Ils furent les premiers à l'utiliser comme aromate. Les Arabes l'utilisaient, eux, en médecine pour le coeur et le cerveau. Les Egyptiens, comme encens. L'ambre gris est arrivé en Europe au Moyen-Age, valant le prix de l'or, voire même plus cher. Il était porté dans une balle de senteur appelée pomander."


Ce pomander, ou pomme d'ambre, était une petite boule sphérique contenant un morceau d'ambre sensé protéger de la peste et d'autres maladies. "Les gens se promenaient avec des pommes d'ambre autour du cou car l'ambre avait des vertus contre la tristesse. On disait à l'époque que la tristesse ouvrait la porte aux maladies. On la respirait pour renforcer les défenses", raconte Annick Le Guérer. Louis XIV en buvait, paraît-il, de grandes quantités dans ses bouillons hygiéniques.


"Au XVIIIe, siècle, relate Elisabeth de Feydeau, les libertins en faisaient un grand usage et parfumaient leur chocolat avec du musc, de la vanille et de l'ambre gris, comme Casanova, car l'ambre avait des vertus revigorantes intéressantes pour les libertins. Richelieu appréciait beaucoup les pastilles d'ambre gris. La reine Elisabeth I l'utilisait pour parfumer ses gants."


Portrait de Jan Gerritz van Egmond van de Dijenborgh, bourgmestre d'Alkmaar, détail, v. 1518 par Jacob Cornelisz Van Ootsanen (1472, 1533)

Source: Wikipedia

Posts récents

Voir tout